energie-maison

Limiter la consommation de votre chaudière

Une chaudière à condensation est un appareil de chauffage alimenté au gaz et fonctionnant par un système de condensation qui brûle le gaz pour le transformer en chaleur. Doté d’un rendement pouvant avoisiner les 110%, elle se présente de plus en plus comme l’outil idéal pour répondre aux besoins d’économie d’énergie, et de réduction des coûts de chauffage dans une maison.

Quelques infos clés à connaître sur une chaudière à condensation

 Le fonctionnement interne

Le système innovant de la chaudière à condensation lui octroie une capacité de double production et un aspect économiseur. En premier, le brûlage du gaz permet d’obtenir de la chaleur pour réchauffer la maison ; deuxièmement, la fumée émise au cours de cette première opération est exploitée pour produire de l’eau sanitaire chaude, mais également pour récupérer de la chaleur à partir de la vapeur d’eau qui est extraite de la fumée. Ce faisant, la chaudière à condensation est adéquate pour les systèmes en circuit basse température, qui associent les radiateurs basse température ou un plancher chauffant en vue de maximiser l’économie d’énergie.

Chiffres-clés

Conçue pour impacter la consommation globale d’énergie et agir dans le sens de la lutte contre le réchauffement climatique, la chaudière à gaz présente une consommation moyenne de gaz qui rentre parfaitement dans cette logique. Diverses analyses révèlent que les chaudières à condensation permettent d’atteindre 35% de frais économisés en moyenne en comparaison avec les chaudières classiques. De même, à l’installation, il est accordé une prime énergie donnant droit à 30% de crédit d’impôt. Présentant un rendement de 110%, elles permettent de rentabiliser son investissement en 6 ans au plus. Toutefois, étant donné que les chaudières à condensation sont légèrement plus onéreuses que les chaudières standards et les chaudières basse température, diverses astuces permettent de limiter la consommation de votre chaudière pour minimiser les montants de vos factures.

Astuces pour limiter la consommation de votre chaudière à gaz

L’entretien régulier

Entretenir régulièrement les installations de votre chaudière est le meilleur moyen de minimiser sa consommation moyenne de gaz et de faire une économie d’énergie. Il est conseillé de nettoyer les radiateurs au moins une fois l’an et de les faire entretenir par un professionnel, pour maintenir une efficacité maximale de la puissance des appareils et permettre une diffusion optimale de la chaleur dans toutes les pièces de la maison. De même, il est recommandé de renouveler votre chaudière à gaz tous les 15 ans. Les chaudières neuves dépensent moins d’énergie que les chaudières usitées, ce qui vous aidera à faire des économies d’électricité, et vous pourrez également bénéficier des primes énergie (en vigueur depuis le 1er septembre 2014) lors de l’installation.

Le contrôle de l’isolation

En améliorant l’isolation intérieure, la chaudière a moins de puissance à dépenser pour réaliser son travail de réchauffage. Améliorer l’isolation consiste tout simplement à limiter la circulation d’air frais ou d’humidité dans les pièces, et à réduire le volume de chauffage. Pour ce faire, vous devez :

  • fermer les volets la nuit, pour que l’air soit peu renouvelé et joue un rôle d’isolant ;
  • renouveler la jointure des fenêtres (avec du mastic par exemple) pour éliminer les infiltrations d’air ;
  • calfeutrer les ouvertures reliées à l’extérieur et peu utilisées, pour que soit chauffé seulement le volume des pièces dans lesquelles vous vivez ou passez du temps.

 L’aération des pièces à chauffer

Pour que vous puissiez véritablement sentir la chaleur émise par votre chaudière à gaz, il faudrait que l’air réchauffé rencontre le moins d’obstacles possible. Il est donc important de faciliter la circulation de l’air dans les pièces à chauffer en rangeant les meubles qui s’y trouvent, ainsi que tous les éléments qui pourraient bloquer le déplacement de l’air. Il faut également ouvrir les fenêtres quelques instants chaque jour, pour dégager l’humidité emmagasinée à l’intérieur, et ainsi rendre optimale la sensation de chaleur.

La programmation du chauffage

Si la température pendant que vous êtes à la maison et celle quand vous n’y êtes pas est la même, il y a du gaspillage d’énergie parce que les besoins de chaleur en période habitée et ceux en période inhabitée ne sont pas les mêmes. Un moyen pour faire de l’économie d’énergie consiste à programmer une basse température pour les périodes pendant lesquelles les pièces sont inoccupées. Cela peut se faire à l’aide d’un thermostat programmable, qui joue ainsi un rôle d’économiseur d’énergie. La programmation peut se faire pour chaque jour et par heure. Ainsi, vous pouvez par exemple programmer des températures plus faibles pendant votre absence, et planifier une remontée de la température jusqu’à un niveau normal environ une demi-heure ou trois-quarts d’heure avant votre retour, pour que toute votre maison soit réchauffée à point quand vous la rejoindrez.

Les économiseurs d’énergie pour la régulation du chauffage

Dans l’objectif de limiter la consommation de la chaudière à condensation, il est essentiel de pouvoir réguler les appareils qui génèrent et émettent la chaleur. Ceci peut être fait en se servant d’un matériel économiseur d’énergie. Divers petits matériels répondent à ce besoin :

  • le thermostat filaire programmable ;
  • le thermostat connecté (qui peut être piloté à distance via un téléphone portable ou une tablette) ;
  • le robinet thermostatique (se fixant au radiateur, il module le débit d’eau suivant les variations de chaleur) ;
  • la sonde thermostatique extérieure (installée à l’extérieur, elle prend les mesures des températures, et procède à une anticipation des variations afin de réguler le fonctionnement de votre chaudière).

 

 

Print Friendly
ExpertsLimiter la consommation de votre chaudière

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *